Friday, February 10, 2012

LIENS INTERESANTS A PROPOS DES DECHETS ELECTRONIQUES Récupérer, Réparer, Recycler


LIENS INTERESANTS A PROPOS DES DECHETS ELECTRONIQUES
Récupérer, Réparer, Recycler

 Traduction en français de http://retroworks.blogspot.com/p/other-websites-about-recycling-e-waste.html



 Ayant été un régulateur, j'avoue ne pas apprécier le terme “déchet électronique” (E-déchets) qui sert d'étiquette à tout ce qui est d'occasion. Nous pourrions le définir comme objet ayant été jeté. Toutefois, des objets réparés et recyclés correspondent également à des déchets, ce qui crée des confusions.
Vous trouverez sur cette page des sites que je recommande pour une meilleure compréhension du Recyclage en Général ou de la Réutilisation de Déchets Électroniques, et en particulier Réparer et Recycler. 
 
Étude du Ghana2011. C'est une étude des plus récentes et complètes à propos de l'utilisation de l'électronique importé d'occasion, qui contraste du stéréotype que les déchets sont vendus sans profits pour le Ghana.
Cette étude révèle que 15% des D3E importés sont invendables (ne s'allume pas, sont cassés ou démodé). C'est cette fraction qui pose problème car une partie est recyclée mais l'autre partie ne l'est pas, en effet, elle n'a pas de valeur actuellement. N'ayant pas de valeur ces composants sont mis en décharge sauvage et peuvent être également brûlés. Les déchets dangereux proviennent de l'absence de gestion contrôlée.
Le restant de ces 15% est une valeur ajoutée, fourni du matériel informatique et électroniques à un prix abordable.

  1. USGeological Survey. (''Études Géologiques Américaines''). Ces études proviennent du Ministère de l'Intérieur. Cette organisation répertorie les meilleurs sites d'extraction, les teneurs en cuivre, en plomb, etc, et également les importations et les exportations des États-Unis. De mon point de vue, le personnel est écologiste et compétent.
  2. ISRI. L'institut des Industries du Recyclage de Matériaux Secondaires (Institute for Scrap Recycling Industries) est une bonne ressource à propos du recyclage et de sa politique. Il produit également le magazine Scrap.
  3. Earthworks. Anciennement connu comme la référence pour ce qui concerne les minéraux. Ce site répertorie les extractions industrielles mondiales de métaux et de roches. Earthworks a une approche géologique sur le long terme de l'extraction opposée au recyclage. Ils ont également pris partis sur un sujet difficile qui est de trouver du travail rentable et équitable, pour les personnes qui anciennement dépendaient d'activité d'extraction, tel que promouvoir des bijoux équitables.
  4. WR3A. L'Association Mondiale de Réutiliser, Réparer, Recycler est un consortium d'entreprises qui veut créer un agrément coopératif et équitable avec les ''Geeks/ Techniciens à travers le monde'' et pour défendre les marchés. En effet, les marchés sont faussement accusés d' être ''importateurs de déchets'', quand les matériaux primaires (vierges) sont remplacés par des matériaux secondaires soit recyclés. On peut citer l'incinération du verre des tubes cathodiques de Samsung à Klang, en Malaysie, le verre est alors reutilisé.Les matériaux secondaires sont pourtant plus respectueux de l'environnement que les matériaux primaires.
  5. RepairFAQ.Silicon Sam Goldwasser's Sci.Electronics.Ce site a été mon premier outil pour évaluer si les ''Techniciens à Travers le monde'' savaient réellement comment réparer l'électronique d'occasion. J'ai trouvé que les ''caractéristiques'' qu'ils avaient pour acheter des objets faisaient sens quand on lit les guides de réparation... Le cahier des charges décrivait les objets qu'on ne voulait et qu'on pouvait pas réparer. Le ''RepairFAQ'' explique pourquoi.
  6. DigiTimes. Quelle surprise? J'avoue un de mes meilleurs secrets. DigiTimes est un bulletin asiatique qui met à jour les dernières tendances à propos des appareils d'exhibition. On y découvre Foxconn, Wistron, BenQ, Proview, etc... soit les entreprises qui font vraiment des ''Trucs''.
  7. R2Solutions. 2 Solutions est un organisme sans but lucratif formé par des fabricants d' électronique, des recycleurs et des régulateurs qui s'assurent que la ''Certification des Recycleurs Responsable'' de l'EPA (Agence de Protection de l'Environnement - États-Unis) est maintenue et puisse évoluer avec des changements de normes et avec le temps.
  8. IFixIT est un site similaire à Silicon Sams, mais il porte sur des biens de consommation plus récents comme mon téléphone portable HTC Evo 4G que je viens d'ailleurs de fissurer avec mes clés de voiture. Aïe.
  9. BAN. Cette organisation porte bien son nom, et est toujours un organisme de surveillance, même si j'aimerais qu'elle arrête de protester contre les réparateurs. Cette organisation est notre amie et notre invité. Les critiques de BAN (Basel Action Network, à ne pas confondre avec la Convention de Bâle) sont basées sur la ''peur'' des biens de consommation d'occasion et des matériaux recyclés. Cependant, cette organisation est toujours la première à intervenir si des pollueurs cupides se déchargent/se débarrassent de déchets liquides toxiques sur le rivage de la Côte d'Ivoire, du Nigéria, etc.
  10. ResourceRecycling publie un magazine dans le style d'E-Scrap News qui se base sur du journalisme d'investigation et accueille chaque année la fameuse conférence E-Scrap. Si vous ne vous abonnez pas, ''advienne que pourra''.
  11. ShanghaiScrap. Adam est un américain vivant à Shanghai, qui visite au hasard différentes usines de recyclage et de réparation. Ses idées sont compréhensibles et de bon sens.
  12. RecyclingToday, édition internationale
  13. RecyclingInternational est un périodique fondé en Europe sur l'industrie des matériaux secondaires.
  14. TechSoup est un site de partage de ''Geek'' qui promut un meilleur accès aux technologies informatiques. Ces dernières années, TechSoup s'est fait sa place au niveau mondial.
  15. TechTravels. Impressionnant. TechTravels est un blog illustrant comment on recycle un téléphone portable ou autres ''E-déchets'', ce qu'il devient, et de façon humaine.
  16. SOS-Arsenic.net La liste des dix ''lieux les plus toxiques'' de la planète, de source scientifique.
  17. Exporters.com.sg, www.alibaba.com, www.recycle.net  and www.tradeloop.com sont des sites commerciaux des plus vieux et des plus connus pour le recyclage et pour la réutilisation de Business à Business (B2B). 
  18. FairTrade Recycling Facebook est un groupe ouvert pour commenter et discuter du ''recyclage équitable'', de réutiliser et de réparer.
  19. FreedomTo Tinker (Liberté de Bricoler) et d'autres blogs sur le principe de la fin des brevets. Les entraves à la réutilisation sont un problème s' élevant à des millions de dollars créant de nombreux précédents judiciaires.

Il y a environ une douzaine de sites que je pourrais partager, certains de ces meilleurs sites contiennent noms et adresses des groupes de recyclage et environnementaux à l' étranger. Je pense que beaucoup de ces sites devraient être mis en avant par les gouvernements, ces derniers ne veulent pas que leur citoyen ait la liberté de les consulter. Toutes les interdictions d'importer ne sont pas que des lois environnementales.

No comments:

Post a Comment

Post a Comment